05 février 2008

Plus de transparence

Dans ce merveilleux monde que nous nous préparons, on nous assure qu'il sera inévitable de faire des efforts pour trouver un emploi, le conserver et s'en trouver heureux.
Le patron, le gestionnaire de notre ressource humaine n'hésite pas de nous dire qu'il faut être "encore" plus rentable, que la concurrence est rude et que l'effort doit aussi passer par la flexibilité du personnel.
Les autres sociétés le font, si on ne le fait pas c'est la mort assurée (soyez d'ailleurs content que la Chine n'est pas notre pays voisin).

Et le miracle se fit avec l'Intérim !

Quel bonheur ! Votre salarié tombe malade, un surcroît de travail ? Pas de soucis, une personne triée parmi la crème des demandeurs d'emplois, formée chez d'autres viendra vous aider. En quelques heures, en quelques jours votre rendement est assuré.

C'est vraiment chouette. Sauf qu'il parait qu'il y a des gens qui ont tendance à abuser des bons côtés de l'intérim, qui ne respecteraient pas la législation assez simple en somme.
Pur exemple : POURQUOI peut-on engager un intérimaire:

- POUR le remplacement d'un travailleur permanent dont le contrat de travail est temporairement suspendu ou définitivement rompu;

- POUR un surcroît temporaire de travail;

- POUR l'exécution d'un travail exceptionnel.

Chez nous, en Belgique, je ne connais pas de procédure qui permette de réellement vérifier le respect de ces conditions (en plus des conditions de durée...)
Ce serait l'agence qui devrait vérifier que les informations que lui donne son client sont correctes?
Je m'esclaffe un bon coup, ça ne se fait pas.
Ce serait l'intérimaire qui devrait signaler que, tiens en fait il bosse depuis 2 ans dans une équipe complètement constituée d'intérimaires, pour un nouveau projet, est-ce normal ?

Ca me ferait plaisir de connaître vos histoires à ce sujet.

Posté par 2pli à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Plus de transparence

Nouveau commentaire